13e Prix du livre européen – Parlement européen de Bruxelles

4 décembre 2019 – 18 heures

 

« Middle England », de Jonathan Coe, lauréat dans la catégorie Romans/Récits
« Nous l’Europe, banquet des peuples » de Laurent Gaudé, lauréat dans la catégorie Essais

Le jury du Prix du livre européen, réuni le 12 novembre sous la direction de la cantatrice Barbara Hendricks, a rendu ses conclusions. Dans la catégorie « Essai », il a choisi de primer Laurent Gaudé pour « Nous l’Europe, banquet des peuples » (Actes Sud). Dans la catégorie « Roman/Récit », le lauréat est Jonathan Coe pour « Middle England«  (Viking/Gallimard).

 Barbara Hendricks nous fait part de ses premières impressions à l’issue des délibérations du jury.

 Barbara Hendricks répond à France Roque, qui sollicite sa réaction face à la victoire d’un auteur français et d’un auteur anglais.


05/12/2018, Bruxelles — Remise du 12e Prix du livre européen au Parlement Européen

05/12/2018, Bruxelles — Remise du 12e Prix du livre européen au Parlement Européen

05/12/2018, Bruxelles — Remise du 12e Prix du livre européen au Parlement Européen

Décembre 2010, Bruxelles — Remise du 4e Prix du livre européen au Parlement Européen

Décembre 2007, Bruxelles — Remise du 1er Prix du livre européen au Parlement Européen

Décembre 2014, Bruxelles — Remise du 8e Prix du livre européen au Parlement Européen

Décembre 2014, Bruxelles — Remise du 8e Prix du livre européen au Parlement Européen

Décembre 2016, Bruxelles — Remise du 10e Prix du livre européen au Parlement Européen

Décembre 2017, Bruxelles — Remise du 11e Prix du livre européen au Parlement Européen

Décembre 2007, Bruxelles — Remise du 1er Prix du livre européen au Parlement Européen

Décembre 2012 Bruxelles — Remise du 6e Prix du livre européen au Parlement Européen

Décembre 2014, Bruxelles — Remise du 8e Prix du livre européen au Parlement Européen

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow

Jacques Delors, Président d’honneur Prix du livre européen

« C’est parce que l’envie d’Europe doit beaucoup à la littérature que nous avons, avec France Roque et l’ensemble de l’équipe de l’association Esprit d’Europe, décidé de créer le Prix du livre européen, il y a douze ans. Nous avons été heureux que le Parlement européen accepte qu’il soit décerné sous son égide. J’ai dirigé le comité de sélection de ce prix avec plaisir pendant plusieurs années avant de passer la main à mon ami Pascal Lamy. Qu’il s’agisse du choix des membres du Comité de parrainage, de la composition des jurys et des choix audacieux des lauréats dans la catégorie « romans » et « essais », nous avons jusqu’à ce jour réussi, je crois, à incarner à la fois la diversité, la richesse et aussi les combats de l’Europe. A l’heure où l’Union des Européens traverse une crise grave, ce prix n’a jamais été aussi indispensable. Longue vie à lui. » J.D.


Barbara Hendricks, Présidente du jury du Prix du livre européen 2019

 

« Je suis née dans le sud des États-Unis : la ségrégation ne nous permettait pas d’aller dans le mêmes écoles, les mêmes bus, les mêmes restaurants que les Blancs. Mon père était pasteur, ma mère institutrice. Nous n’avions pas beaucoup d argent. Mes premiers chants furent les negro spirituals, la musique des esclaves. Un jour, un bienfaiteur m’a entendue à la messe. Grâce à lui, j’ai rencontré Miss Tourel, mon professeur de chant. Mon destin a basculé. »

Vivant en Europe depuis 1977, Barbara Hendricks se marie en premières noces à Martin Enström, son agent, avec qui elle a deux enfants. Elle se remarie en 2003 avec Ulf England, un concepteur lumière lui aussi suédois.

Barbara Hendricks a chanté dans les plus grands opéras du monde. Elle est surtout connue au sommet de sa carrière comme une grande mozartienne.

Barbara Hendricks est aussi une personnalité très engagée, puisqu’elle a été nommée en 1987 ambassadrice itinérante du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Après presque 20 ans d’infatigables services pour la cause des réfugiés, elle a reçu le titre d’Ambassadrice Honoraire à Vie de l’UNHCR ; elle remplit encore des missions spéciales faisant appel à sa longue expérience dans le domaine.

En 1991 et en 1993, elle a donné deux concerts de solidarité à Sarajevo et Dubrovnik alors que la guerre faisait rage au sein de l’ancienne République Yougoslave. En 1998, elle fonde la Fondation Barbara Hendricks pour la Paix et la Réconciliation qui soutient son combat pour la prévention des conflits dans le monde, facilite la réconciliation et le renforcement de la paix dans les zones de conflits.

Barbara Hendricks a reçu de nombreux prix et récompenses, aussi bien pour son travail artistique que pour son engagement humanitaire. Elle est ainsi docteur honoris causa des universités de Louvain-la-Neuve (Belgique) et de Grenoble (France), doctor in law de l’université de Dundee (Écosse), doctor of music de la Nebraska Wesleyan University, et honorary doctor of Music de la Juilliard Shool of Music de  New York. Elle est également membre de l’Académie de musique de Suède. Enfin, elle a reçu le prix Prince des Asturies (Espagne), le titre de commandeur des Arts et Lettres du gouvernement français et a été promue au rang de chevalier de la Légion d’honneur par François Mitterrand.

En 2015, Barbara Hendricks a reçu le prix Jean-Pierre Bloch de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) des mains du président François Hollande.


Jury de journalistes européens 2019


Présélection 2019


Sélection 2019


Lauréats

Loading...

Comité de parrainage 2019


Réunion du comité de parrainage au Café de la Paix, Paris, le 2 octobre 2019

Le Comité de parrainage du 13e du Prix du livre européen s’est réuni le 2 octobre 2019 au Café de la Paix. A l’issue d’un déjeuner au cours duquel chacun de ses membres a fait part de ses choix, la sélection 2019 a retenu les ouvrages suivants :

Quand l’Europe improvise, de Luuk Van Middelaar (Gallimard), Voyage en Europe de François Reynaert (Fayard), Mon Europe, je t’aime moi non plus, de Marion Van Renterghem (Stock), Trois jours à Berlin de Christine de Mazières (Sandrine Wespieser), Les compromis, de Maxime Calligaro et Eric Cardère (Rivages), Middle England de Jonathan Coe (Viking/Gallimard) et Nous l’Europe, banquet des peuples de Laurent Gaudé (Actes Sud).

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow

 

  Réaction de Pascal Lamy et Alexandra Mitsotaki à l’issue des débats

 Klaus Welle livre ses premières impressions sur la sélection

Réaction de Klaus Welle quant à sa présence à peine fictionnalisée dans l’un des romans de la sélection


Présidents du jury précédents

Loading...

Donner envie d’Europe

Créé en 2007 par l’association « Esprit d’Europe » avec le soutien de Jacques Delors, le Prix du livre européen récompense chaque année un roman et un essai exprimant une vision positive de l’Europe. Les auteurs des deux ouvrages sont des écrivains contemporains, originaires de pays membres de l’Union Européenne. Parmi les livres correspondant à ces critères et publiés dans l’année par les maisons d’édition de chacun des vingt-huit pays membres de l’Union européenne, une première sélection est soumise au Comité de parrainage du Prix, présidé par Pascal Lamy. Celui-ci détermine ensuite une sélection définitive, composée d’une dizaine d’ouvrages (cinq essais et cinq romans), qui sont ensuite présentés au jury de journalistes, présidé cette année par la cantatrice suédoise Barbara Hendricks. La cérémonie de remise du prix se tiendra le mercredi 4 décembre 2019 à 19 heures au Parlement européen à Bruxelles. Les deux lauréats recevront chacun la somme de dix-mille euros.